Laclos : la question de l’éducation des femmes dans les trois textes consacrés à l’éducation des femmes et dans les Liaisons dangereuses

Introduction
Pierre Choderlos de Laclos est un des écrivains du XVIIIe siècle qui s’est prononcé sur la question de l’éducation des femmes et sur la condition féminine. C’est dans les années 1780, qu’il écrit son œuvre Les Liaisons Dangereuses et le publie en 1782. A travers cet unique roman Laclos dénonce les mœurs de la société de son époque. L’auteur présente trois personnages féminins : Cécile, une jeune fille, juste sortie du couvent pour être mariée, qui est jetée dans la vie mondaine sans aucun guide dans ses nouvelles expériences, Mme de Tourvel, une jeune femme avec une éducation monastique aussi, qui est très dévote, fidèle à son mari et qui souffre de l’impossibilité de résister à ses désirs et à ses passions, Mme de Merteuil, un des personnages principaux qui est le centre du roman autour duquel tournent les intrigues et qui les dirige selon sa volonté, elle n’a jamais été au couvent, son éducation est celle d’une autodidacte, elle éprouve la nécessité de s’instruire: « la crainte de l’ennui fit revenir le goût de l’étude  ». La Marquise, fréquentant le monde et sachant exactement ce qu’elle a besoin d’apprendre, a la possibilité d’adapter ses connaissances à la pratique. Elle s’est armée parfaitement pour la vie.  Continue reading Laclos : la question de l’éducation des femmes dans les trois textes consacrés à l’éducation des femmes et dans les Liaisons dangereuses

La présentation du «manuel»

La deuxième partie de ce travail de thèse est un recueil des poèmes de 17 leçons. Le public, les textes. Ce « manuel » est destiné aux étudiants de l’école secondaire ou aux étudiants à l’université qui poursuivent leur apprentissage du français et dont le niveau du français est déjà assez avancé (500-700 heures). Ils seront capables de lire les poèmes donnés dans ce manuel, les comprendre et exprimer leurs opinions sans grandes difficultés.Quand même ils trouveront beaucoup d’exercices d’aide pour faciliter leur travail. Les textes choisis représentent des poètes français du XVIIe (La Fontaine), jusqu’au XXe siècle (J. Prévert, Denizé Lauture et d’autres). Continue reading La présentation du «manuel»

Fénelon : Traité de l’éducation des filles

Dans son œuvre « De l’Education des filles » Fénelon combat les idées exprimées à travers la discussion sur l’éducation féminine au cours du XVIIe siècle. Afin de présenter l’opinion de la société ou plutôt de cette partie qui s’oppose à l’éducation des filles et qui se moque de leurs connaissances,  Fénelon se sert du pronom « on » : « pour les filles, dit-on, il ne faut pas qu’elles soient savantes… », « on ne manque pas de se servir de l’expérience… », « on se croit en droit d’abandonner aveuglément les filles… », etc. La négligence de l’éducation des filles vient de la coutume et ce sont les mères, donc les femmes qui s’opposent à l’instruction de leurs filles. Continue reading Fénelon : Traité de l’éducation des filles